Contributions Sommeil Neurophysiologie & autres ..
Accueil > Articles originaux > Evolution de la température temporale au décours d’enregistrement (...)

Evolution de la température temporale au décours d’enregistrement polysomnographiques

jeudi 16 juin 2011, par Didier Cugy

D.Cugy, J.Paty

résumé :

A partir de 59 enregistrements polysomnographiques de sommeil , on a pu mettre en évidence des variations significatives de la température temporale, en fonction des niveaux de vigilance.
Ces variations sont associées de façon significative (p< 0.005) aux différents niveaux de vigilance (Eveil, Sommeil superficiel, sommeil lent, sommeil paradoxal). Les températures moyennes observées sont comparativement plus élevées durant les phases de sommeil (+0.2°C en sommeil superficiel, +0.5°C en sommeil lent, +02°C en sommeil paradoxal : +0.2°C) qu’en éveil.
Ces variations surviennent de façon rapide avec des durées de transition de l’ordre de 8minutes (augmentation de température) et de 3mn (diminution). Les caractéristiques temporelles de ces transitions en font un indicateur à prendre en compte lors d’explorations polysomnographiques du sommeil. Elles peuvent fournir par ailleurs des éléments contributifs aux approches fonctionnelles du sommeil, basées sur les théories du traitement de l’information. En outre, elles remettent en question les méthodes de mesure clinique d’une « des constantes traditionnelles » relevée en routine.

abstract :
59 polysomnographic recordings have allowed us to reveal significant variations of the temporal temperature in relation to the different sleep stages.
These variations appear to be significantly associated with the different sleep stages, whether waking, drowsiness, light sleep or REM sleep (p<0.005). The observed temperatures in average are higher during the sleep stages than during the waking stage (+0.2 in drowsiness, +0.5 in light sleep, +0.2 in REM).
These variations rapidly occur with transitional durations of the order of 8 minutes (temperature increase) and 2 minutes (temperature decrease). These transitions in temporal characteristics should be taken into account during polysomnographic explorations since they can be useful to functional approaches of sleep disorders based on theories of information processing. More particularly, they question clinical-measures methods of "traditional steady features".

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0