Contributions Sommeil Neurophysiologie & autres ..
Accueil > Articles originaux > Effet du type de présentation sur les latences N1 des potentiels évoqués (...)

Effet du type de présentation sur les latences N1 des potentiels évoqués auditifs

dimanche 14 novembre 2010, par Didier Cugy

Nous avons étudié les potentiels évoqués en réponse à une stimulation tonale à la fréquence de 125Hz et de 1000Hz présentée de façon unilatérale au niveau de l’oreille droite et de l’oreille gauche selon trois paradigmes paradigmes différents : le premier consistant à utiliser une suite pseudo aléatoire de longueur maximale (lm-Séquence) couvrant la durée de la présentation des stimuli ; dans le second les stimuli sont présentés de façon séquentielle (p-séquence) ; dans le troisième ils consistent en une suite de blocs d’une durée de 31 secondes composés d’une suite de type m-séquence . De façon synthétique, il apparaît que l’écart observé au niveau de la composante N1 pour les stimuli à 125Hz et à 1000Hz est maximal quand le stimulus est présenté au niveau de l’oreille gauche de façon séquentielle (p-séquence) et est minimal quand la présentation est effectuée au niveau de l’oreille gauche selon une séquence maximale (m-séquence). L’écart mesuré dans les composantes de l’onde N1 est du même ordre (30-50ms) quand le stimulus est présenté au niveau de l’oreille droite.

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0