Contributions Sommeil Neurophysiologie & autres ..
Accueil > Mémoires > Elaboration et évaluation d’un indicateur quantitatif de la vigilance lors de (...)

Elaboration et évaluation d’un indicateur quantitatif de la vigilance lors de tests itératifs de latence d’endormissement (mémoire DEA neurosciences)

dimanche 8 mai 2011, par Didier Cugy

Un indicateur de vigilance a été élaboré à partir des index de rythmes électro- encéphalographiques θ/α et α/δ. Cet indicateur α2/δθ, composé comme en étant le rapport, est caractérisé par une plus grande sensibilité théorique. Celui-ci a été comparé, lors de tests itératifs de latence d’endormissement, aux techniques d’analyse visuelle.
Les tests itératifs de latence d’endormissement ont été réalisés chez quatre sujets volontaires sains. Les signaux électrophysiologiques ont fait l’objet d’un recueil simultané avec numérisation et quantification sur micro-ordinateur Macintosh au moyen d’un logiciel spécifique (fréquence d’échantillonage de 102.4Hz, densités spectrales d’énergies calculées toutes les 20 secondes pour les bandes de fréquence alpha, delta, theta, béta1, béta2). L’analyse visuelle a été effectuée par 5 personnes connaissant les critères d’analyse du sommeil (Classification de Rechtafen et Kales) et ayant une habitude en routine de l’analyse visuelle des tracés de sommeil et des tests itératifs de latence d’endormissement. On retrouve après évaluation au moyen d’un indicateur de concordance calculé pour chaque page de l’enregistrement sur support papier une grande disparité des résultats de l’analyse visuelle. L’indicateur de vigilance a été testé par rapport à l’hypnogramme établi à partir du score de sommeil remportant le plus grand accord.

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0