Contributions Sommeil Neurophysiologie & autres ..
Accueil > Société Française de Recherche et Médecine du Sommeil > 2016 - Strasbourg > Record du monde d’endurance à l’Accordéon : 265 heures

Record du monde d’endurance à l’Accordéon : 265 heures

samedi 5 novembre 2016, par Didier Cugy

Objectif :
Jean-Michel Guenichot est un accordéoniste Lançais qui, à l’âge de 30 ans, en 1994, a réalisé le record du monde d’endurance à l’accordéon en jouant 251 heures en continu. Ce record a été homologué. Vingt ans plus tard, en 2014, il décide de battre son record.
Méthode :
La préparation du record repose d’une part sur la mise en oeuvre de micro-sommeils contrôlés d’une durée inférieure à 3mn de façon à éviter le passage en sommeil lent profond ; d’autre part sur une préparation physique. La technique de micro- sommeils qui avait été mise en oeuvre en 1994 a été retravaillée durant l’année précédent la tentative de record. Un suivi clinique a été effectué durant toute la durée de la performance.
La préparation physique est organisée selon deux axes : la compensation des effets liés au vieillissement et l’entraînement à la performance. Un bilan médical et somnologique a été réalisé 8 mois auparavant associant biologie, enregistrement de sommeil, imagerie ostéo-articulaire. La compensation des effets liés au vieillissement a reposé essentiellement sur une approche nutritionnelle (perrte de poids, rééquilibrage nutritionnel et supplémentation micro nutritionnelle ) , de rééducation posturale et d’entraînement à l’effort. L’entraînement à la performance a été mis en place progressivement .


Record du monde d'endurance à l'accordéon Battu par DeltaCharlie

Jean Michel GUENICHOT le 27 Octobre 2015 alors qu’il venait de battre son record !

Résultats :
Le record a été battu le 27 octobre 2015. Sur le plan nutritionnel un important travail consistant à équilibrer l’apport alimentaire et liquide pour permettre un bon équilibre énergétique et d’éviter un risque de somnolence a été effectué. Une supplémentation en sel, protéines et glucides a été nécessaire après le 6e jour de la performance. M. Guénichot a pu effectuer des micro-sommeil durant les périodes de pauses (5min), qui étaient autorisées toutes les 3 heures.
Conclusion :
Jean Michel Guenichot a batu le record du monde d’endurance à l’accordéon en jouant pendant 265 heures (11 jours et 1 heure) sans aucun problème somatique ou psychique. Il a dépassé son propre record (sous contrôle d’huissier). Ce résultat démontre l’intérêt des micro-sommeil pour prévenir les effets de la privation de sommeil. Il s’agit d’une double performance : d’une part du fait de l’amélioration du record ; d’autre part du fait de la compensation des effets du vieillissement.

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0