Contributions Sommeil Neurophysiologie & autres ..
Accueil > Société Française de Recherche et Médecine du Sommeil > 2012 - Bordeaux > Mise en évidence d’un haut niveau de troubles objectifs du sommeil dans une (...)

Mise en évidence d’un haut niveau de troubles objectifs du sommeil dans une population allant bénéficier d’une prise en charge chirurgicale pour cancer recto-colique.

lundi 22 octobre 2012, par Didier Cugy

Nous avons été amené à réaliser des enregistrements polysomnographiques couplés à une érectométie dans le cadre d’un protocole de recherche clinique visant à évaluer les dysfonctions érectiles au cours de la prise en charge des cancers du rectum localisés (Etude METEORR).

Matériel et méthodes : 3 enregistrements polysomnographiques couplés à une érectométrie sont réalisés dans le cadre de la prise en charge des patients. Un premier enregistrement de référence puis deux enregistrements à 3 mois et à un an. Les polysomnographies sont analysées et scorées, les évènements relatifs au sommeil sont reportés.

Résultats : 12 patients ont été inclus. Il est retrouvé chez trois patients la présence d’un syndrome d’apnées du sommeil sévère (IAH>30/h), trois patients un syndrome d’apnées du sommeil modéré (IAH>10h), 5 patients présentant un syndrome des mouvements périodiques du sommeil. Seuls 4 patients ne présentent pas d’anomalies objectives du sommeil.

Discussion : Il est aujourd’hui admis que l’hypoxie intermittente chronique a un rôle majeur dans le maintien de l’inflammation et le développement des cancer (1). La mise en évidence d’une très forte prévalence d’anomalies respiratoires et motrices du sommeil dans la population étudiée par rapport à la prévalence évaluée à un niveau de 5% en population générale (2) amène d’une part à poser la question de l’utilité d’un dépistage systématique des évènements respiratoires du sommeil dans la population prise en charge pour ce type de cancer ; d’autre part à proposer d’étudier l’impact du traitement symptomatique par PPC des évènements respiratoires sur la prise en charge de la maladie cancéreuse. Ce d’autant plus qu’ont été identifiées des relations entre apnées du sommeil et néovascularisation(3).

Bibliographie :
(1) Toffoli & al ; Intermittent hypoxia is a key regulator of cancer cell and endothelial cell interplay in tumours ; FEBS J. 2008 Jun ;275(12):2991-3002
(2) Fuhrman C & al ; Symptoms of sleep apnea syndrome : high prevalence and underdiagnosis in the French population ; Sleep Med. 2012 Aug ;13(7):852-8. Epub 2012 Jun 15
(3) Shiba T ; Relationship between sleep-disordered breathing and iris and/or angle neovascularization in proliferative diabetic retinopathy cases ; Am J Ophthalmol. 2011 Apr ;151(4):604-9.

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0